13/08/2007

QU'ELLE EST TRISTE, DENISE

maitresseBen oui, je suis instit, un si beau métier ! Hem !


podcast

Qu’elle est triste, Denise,
Elle a franchi la porte,
Qu’elle est triste, Denise,
Elle ne reviendra plus

Dans sa main, les p’tits mots
Que chez elle, elle emporte
Elle voudrait bien pleurer
Car elle est très émue.

Qu’elle est triste, Denise
Lorsqu’elle quitte l’école
Où elle a travaillé
Pendant plus de trente ans

Adieu livres et cahiers
Et les odeurs de colle,
Adieu les sons joyeux,
les rires des enfants.

Ne sois pas triste, Denise,
Ta vie en quelque sorte,
Ne sois pas triste, Denise,
Ne fait que commencer.

Te lever à ta guise,
Le jardin t'ouvre sa porte,
Peins, écris et dessine,
Tu ne le faisais plus...

Ne sois pas triste, Denise
Et teins tes cheveux blancs
Qui sont ton héritage
Des enfants, des parents.

Visite les églises,
Voyage, prends ton temps,
Tu l’as bien mérité,
Va voir tes p’tits-enfants !

Adieu les corrections,
Surveillances de récréations,
Adieu préparations,
Adieu la direction

Elle n’est plus triste, Denise,
Elle a fermé la porte,
Elle n’est plus triste, Denise
Et elle ne pleure plus…

partition

 

16:00 Écrit par Mimie dans Métiers, hobbies | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

J'aime bien! Oui, jaime bien. De passage par hasard sue votre blog, je m'entraînais à la guitare sur "les rois mages en Galilée" de Sheila, et je suis tombé sur la parodie des fromages. Et j'ai passé un bon moment sur vos parodies, aux accents très divers. J'ai même été touché par cette triste Denise. Continuez! A bientôt. Joël

Écrit par : jouvensage | 12/03/2010

Les commentaires sont fermés.