12/05/2010

LES TIENNES, LES TIENNES


podcast

Mmmmhh ! Holalala... Na na na na na na nan !


Les tiennes, les tiennes, les tiennes,

Oh ! J' les sens bien !

Trempées, souillées, salies,

Glissées dessous le lit ; je m'étais dit :

« Ca sent comme le vomi »

J'ai tout compris : je soulève le couvre-lit

Oh !


Les tiennes, les tiennes, les tiennes,

Oh ! J' les sens bien !

Ecoeurée, écoeurant,

A prendre avec des gants,

Lessive bien vite avant que ne viennent les mites

Toute allongée, je vais les extirper...

Aïe ! Les tiennes !..


Mmmmhh ! Holalala... Na na na na na na nan !


Les tiennes, les tiennes, les tiennes,

Oh ! J' les sens bien !

Desséchées, mal séchées ;

Accolées, toutes crottées,

Traces de moisi, une odeur de vieux Brie

Toutes jaunies et de très gros trous aussi

Oh !

Les tiennes, les tiennes, les tiennes,

Oh ! J'les sens bien !

Même lavées et rincées,

Elles sentent aussi mauvais

Si je les tords, et encore et encore,

Du lavabo

Je bouche les tuyaux

Oh ! Les tiennes !...

 


16:45 Écrit par Mimie dans Amour, couple | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

bonsoir monique je viens te remercier de tout mon coeur
c'est fou ce que l'on se sent impuissant face à la détresse, face à la mort, face au chagrin
de tout gros bisous monique merci beaucoup
j'ai quand même ri et je reviendrai sur ton blog
car à part la parodie d'étienne je n'ai pas été plus loin

Écrit par : Anne Bilou | 12/05/2010

Bonourrrrrrr j'adore et en plus j'adore Guesch Patti

j'habite à Viroinval un trou perdu qui ne mène nulle part entourée de forêts c'est le sud de la province de namur
tranquillos mais faut pas vouloir grand chose parce qu'on y trouve pas grand'chose pour ne pas dire rien du tout

bisous et bon week-end

Écrit par : nays | 15/05/2010

Les commentaires sont fermés.