07/11/2010

UN AUTRE MINISTERE ?

 DES HOMMES EXTRAORDINAIRES

 


Des hommes tout ordinaires, parodie des Innocents par MimieParodies

Tout son être et sa raison disent non

Où est son homme, elle nie,

Attend son coup de fil
Elle épie
Que quelqu'un lui donne un signe de vie
Pour le meilleur ou pour le pire...

Une journée qui commence
Il ne pense
Qu'à voir sa femme, ce soir
Même s'il rentre parfois tard
Ses enfants

Guettent leur père avec une impatience
Et des éclats de rires
Si c'est pas ça la chance !

Il pousse

Son chariot si lourd de haine

Il couvre

La sacoche de l'enfer...

Dieu se souviendra
De ceux qui commettent un crime,
Un jour, de tous ces faiseurs de ruines

Et qui ont brisé la vie

De personnes extraordinaires !

 

Trois stations à attendre
Et descendre
Des tas d'hommes au labeur

Qui s'engouffrent dès 8 heures

Et des filles
Qui rient si fières devant leurs écrans
Un peu d'humour
D'adolescents...

Allah s' souviendra
De ceux qui commettent un crime,
Un jour, de tous ces faiseurs de ruines

Et qui ont brisé la vie

De personnes extraordinaires !

 

Sans connaître les raisons

Qui ont

Poussé ces hommes à nuire
Encore dans notre ville
On a foi
Que l'amour, la joie, le bien d'autrui
Face à la mort
Sont le meilleur parti.

 

Il pousse

Son chariot si lourd de haine

Il couvre

La sacoche de l'enfer...

 

Musique

 

Yahvé se souviendra
De ceux qui commettent un crime

Un jour, de tous ces faiseurs de ruines !


Oh oui, ceux qui prennent la vie
Tomberont dans l'oubli

Bannis de nos mémoires, oui !

On se souviendra

De tous ces gens sans histoires
Qu'un fou,

Un lâche qui ne sait que croire
A pris, au nom du mépris,
Des gens extraordinaires !...

On se souviendra
De ceux qui commettent un crime

Un jour, de tous ces faiseurs de ruines !..

 

UN AUTRE MINISTERE ?

 



podcast
 

 

Comprendras-tu ma Belle

Qu’un jour, fatiguée

Je n'aille plus donner ma voix

Comme chaque fois

A ces vains « ministrels »,

Contrainte d’aller voter

Pour qui et pour quoi ?

 

Trouveras-tu rebelle

Qu’avec le crayon rouge

J’écrive et je dessine

Le drapeau, que je signe :

« Oubliez vos duels,

Vos escarmouches,

Vos querelles imbéciles !»

 

D’aucuns aimeraient entendre

Que c’est la fin des rois,

Prendre BHV; les vautours,

Arrêtez vos beaux discours !

Les mots que l'on veut entendre,

Chez vous n’existent pas...

Dialogues de sourds !

 

On chantait « Ma Mère,

Ô ô ô Belgique chérie »

“Ô ô mijn lieve Moeder”...

Acceptez nos différences !

Je ferais mieux de me taire

Et mes larmes retenir.

Dans quel autre Ministère

Le plat pays aura une chance ?

 

Des hommes se figurent

Que les régions séparer

Nous sortira de l’abîme :

Gardons nos plages et vous vos mines

Pourquoi ne pas faire un mur

Si le royaume se fissure ?

L’atmosphère nous déprime...

 

Et puis ils s’imaginent

Scinder est une bonne chose

Mais la Flandre est bien fragile,

Un lion aux pieds d’argile

Sans les Wallons la patrie

Devient un pays morose.

Et qu'en sera-t-il de vos usines ?

 

On chantait « Ma Mère,

Ô ô ô Belgique chérie »

“Ô ô mijn lieve Moeder”...

Acceptez nos différences !

Je ferais mieux de me taire

Et mes larmes retenir.

Dans quel autre Ministère

Le plat pays aura une chance ?

 

La devise immortelle

« Le Roi, la Loi, la Liberté »

Sonne bien faux par chez nous,

"De Vlaamse Leeuw" partout

Nous fait grincer les oreilles !

L’« invincible unité » 

N’a plus cours chez nous...

 

On chantait « Ma Mère,

Ô ô ô Belgique chérie »

“Ô ô mijn lieve Moeder”...

Acceptez nos différences !

Je ferais mieux de me taire

Et mes larmes retenir.

Dans quel autre Ministère

Le plat pays aura une chance ?..

 

18:50 Écrit par Mimie dans Société, actualité | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.