13/11/2011

IL VENAIT D'AVOIR 108 ANS...


Il venait d'avoir 108 ans,

Il était fort et résistant

Mon vieux bonhomme ;

S’est éclipsé tout doucement,

S’en est allé discrètement

Un soir d’automne...

 

J’ai mis de l’ordre dans ses cheveux

Et je lui ai fermé les yeux,

Ca va sans dire...

Il avait les pieds déjà froids

Et j’ai cherché n’importe quoi

Pour le couvrir(e).

 

Il venait d’avoir nonante ans

Sa fortune, un bel argument pour notre histoire.

Il ne m’a jamais fait l’amour ;

A cet âge-là, faire l’amour,

C’est illusoire !

 

Il m’a dit : «Chérie, épouse-moi »,

Il a fait tout un cinéma, genou à terre.

Au creux d’un écrin tout doré,

J’ai découvert émerveillée

Une bague superbe !

 

Ca a duré près d’18 ans

C’est terminé, il était temps, ça devenait rude.

Sa chambre vite je fouillais

Convaincue de tout hériter, pas d’inquiétude !

 

J’aurais pas dû me réjouir :

Avant de se laisser partir

Il a fait une lettre

Il écrit : «Je t’ai fait une blague;

J’ai tout misé sur mon cheval, bien fait pour tes fesses !.. »

 

J’ai pris tout l’or dans ta bouchE

Tu n’m’as pas eue, mon petit vieux

Ingratitude !                             

Tu avais oublié simplement

Que tu avais deux fois huit riches dents....

 

19:14 Écrit par Mimie dans Amour, couple | Commentaires (3) |  Facebook | |