FRANCE GALL

"Ma confession", parodie de "Ma déclaration"


podcast

Quand je suis seule, je peux me caresser
Tous mes joujoux sont près de moi
Je suis à genoux devant toi
Je sens des vibrations, oui des vibrations

Quand je suis seule, que je peux fantasmer
Je rêve que pour la première fois
Je rêve que je te fais dans l’ bas
Une fellation, une bonne fellation

Juste 2 ou 3 succions d’amour
Pour faire perler ton bout
2 ou 3 mouvements de la bouche
Ca cou ou ou oule

Je ne pourrais pas avaler tout ça
Tu voudrais tant mais je ne pourrais pas
Je laisse aller sur mes nichons
Ton éjaculation, éjaculation

(Musique)
Je chatouille mon bouton d’amour
M’approche du petit trou
Le vibro tourne tout autour
Je bous ou ou ou

Quand je suis seule, je peux me caresser
Tous mes joujoux sont près de moi
Je reste à genoux devant toi
Je sens des vibrations, oui des vibrations

(Parlé)
Je ne sais pas si c’est normal tout ça
Faire l’amour sans toi
Avoir du plaisir sans toi
Mais tous les jours je ne pense qu’à ça
(une masturbation, ma masturbation)

Je le fais quand je suis triste
... et que je ne suis pas bien
Je le fais quand je suis gaie
... et que tu n’es pas là
Je ne peux plus me passer de ça
(C'est ma confession, oui ma confession)



La confession par MimieParodies


partition

" Elle a, elle a" , parodie de "Ella, elle l'a"
podcast

C'est une attirance, une différence
Quelque chose d'intense enfoui tout au fond de toi
Qui te met tous les sens en émoi

C'est une préférence ou un trou noir
qui te balance
Entre l'amour et le désespoir
Quelque chose qui crie en toi
Si tu l'as, tu l'as...

Il l'a, il a
Ce je n'sais quoi
Que d'autres n'ont pas
Qui fait parler les gens tout bas

Il l'a, il a
Il a, il a
Cette drôle de voix
Cette drôle de joie
Ce grand mystère qui la rend belle
Elle l'a, elle a
Elle l'a, elle a
Elle l'a, elle a...

Elle a
Ce tout petit supplément d'âme
Cet indéfinissable charme
Cette petite flamme

Danse sur la techno
Sur le mambo
Déhanche-toi avec grâce, rythme et avec passion,
Fais pas attention à ces cons

Mais que tu t'sentes bien
Que tu sois toi
Que tu cherches encore les plaisirs qui dorment en toi
Tu vois, il ne faut pas se cacher
Quand tu l'es, tu l'es...

Elle a, elle a
Ce je n'sais quoi
Que d'autres n'ont pas
Qui fait retourner les p'tits gars

Elle a, elle a
Elle a, elle a
Cette drôle de voix
Cette drôle de joie
Le mystère des homosexuels
Elle l'a, elle l'a...

 

 

 

Écrit par Mimie Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.